Nous sommes tous humains. Malheureusement, nous sommes victime de nos pensées. Celles qui hantent nos nuits, qui viennent nous ronger jusqu’au plus profond de notre être. Elles sont sournoises. Elles vont et viennent sans invitation. Elles surgissent à des moments où on s’en y attend le moins. Elles nous pourrissent la vie et nous rendent vulnérables. Elles nous affectent au point de nous rendre malade. Elles nous remettent en question, nous font douter de nos rêves. Elles prennent beaucoup trop de place. Elles accaparent notre quotidien.

Les pensées négatives sont contagieuses. Elles se multiplient sans qu’on s’en rende compte. Tranquillement, elles volent la lumière dans nos yeux. Elles nous éteignent. Elles nous volent nos rêves. Elles nous achèvent jour après jour sans effort. Volontairement nous les laissons nous consommer petit à petit. Et si on laissait la lumière entrer. Si on tamisait toutes ces voix pour laisser place au chant des oiseaux. Si on regardait vers le ciel en guise d’espoir au lieu de regarder le sol témoin de notre passé. Si on remplaçait l’envi par la satisfaction, la jalousie par le contentement, la haine par l’amour. Si on arrêtait de se battre pour être ce que nous sommes tout simplement.

Nous sommes des chasseurs. Nous avons tous la capacité de remplacer les nuages noirs par une lumière plus brillante que la déception. Levez la tête. Regardez autour de vous. La vie est belle. La lumière sera toujours plus forte que la noirceur.