Avez-vous déjà songé à votre culture organisationnelle? Connaissez-vous l’impact d’une culture organisationnelle forte pour votre entreprise? Vous croyez peut-être qu’elle n’est pas importante, qu’elle se créée naturellement ou que les employés en sont responsables. La culture d’entreprise est une facette stratégique d’une importance capitale pour une entreprise en santé. Je ne parle pas uniquement de santé financière. Je parle aussi de rétention d’employés, de loyauté et de productivité.

Sans la motivation du capital humain, l’entreprise fonctionne au ralenti. On ne parle pas ici de motivation traditionnelle où l’employeur donne une récompense en fonction d’un effort accru. On parle ici de motivation profonde et continue, induite par un désir de dépassement. C’est dans cet état que vous devez amener vos employés. Il ne s’agit pas d’une simple affaire. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour atteindre cet idéal qui semble utopique pour les patrons mais qui avec des efforts concertés peuvent être atteints.

Qu’est-ce que la culture d’entreprise? La culture organisationnelle est comme la personnalité collective de l’organisation. C’est la composante organisationnelle la plus difficile à changer, comparativement aux produits et aux services, aux fondateurs, aux dirigeants en place et aux autres éléments organisationnels plus concrets.

C’est l’ensemble des valeurs, des règles, c’est le style de vie de l’entreprise.

Comment faire pour créer, changer, faire mousser une culture d’entreprise? Il s’agit de prendre en charge cinq grands piliers fondamentaux pour y arriver. Il faut adresser le comportement des leaders, les pratiques organisationnelles, les croyances et valeurs véhiculées, les méthodes de conduite des opérations et bien entendus le comportement des individus.

Chacun de ces piliers peut être adressé de manière séquentielle pour arriver à circonscrire les champs d’action où il est possible d’agir. Il n’y a pas de résultats sans efforts et les efforts doivent être cohérents pour ne pas donner des coups d’épée dans l’eau. Il est d’important d’être capable de faire un plan d’action concret pour orienter les priorités et entreprendre un cheminement d’amélioration organisationnel.

La culture d’entreprise est le nerf de la guerre. Elle est un élément stratégique majeur pour assurer la réussite ou non des activités de l’entreprise. Il faut mettre des efforts dans la culture organisationnelle puis miser sur le développement opérationnel pour obtenir une exécution efficace. Sans efforts initiaux, les opérations sont désorganisées et le résultat d’exécution est boiteux.

L’erreur est souvent d’adresser les processus sans avoir réellement circonscrit la vision globale de l’entreprise, le modèle hiérarchique, le modèle de gérance, les moyens de communication, les responsabilités et l’imputabilité de tous et chacun. Comment faire pour retourner à la base et créer une culture organisationnelle forte? Il faut y mettre du temps et en faire une priorité aussi importante que la gestion des finances. Pourquoi? Parce que chaque journée passée dans une organisation où le personnel est démotivé, stressé et désorganisé empêche l’entreprise d’accéder à son plein potentiel. Ce plein potentiel limite les possibilités de croissance et met l’entreprise devant un mur.

Les ressources humaines sont plus que des employés. C’est un organisme à part entière qui doit se développer en s’adaptant aux changements vécus dans l’organisation. Chaque employé fait partie de cet organisme vivant. La formation est un élément essentiel pour arriver à garder le cap sur les objectifs d’affaires en accompagnant le personnel à se développer pour faire avancer l’entreprise.

Est-ce que votre entreprise a une culture organisationnelle forte?