Il est facile de se dire leader. Une personne extravertie, charismatique et qui a la parole facile est généralement associée au leadership. Lorsqu’on les croise et qu’on écoute leurs idées, on a l’impression qu’ils peuvent tout réaliser. Quand on les connaît, on réalise qu’ils n’incarnent pas nécessairement les aptitudes fondamentales du leadership.

Êtes-vous réellement un leader? Est-ce qu’on peut le devenir ou est-ce qu’on naît avec ce gène que tous désirent? Le leadership c’est avant tout de connaître ses limites. En connaissant nos limites, on reste en terrain navigable. Non pas qu’il faut rester en zone de confort, mais au contraire être capable de voir lorsqu’une situation outrepasse nos compétences et demander de l’aide pour franchir notre cap. Un leader doit donc être humble et reconnaître ses forces et ses faiblesses. Il est humain et ne sait pas tout.

Le leader est un influenceur. Il sait vendre ses idées. Il possède le pouvoir de la parole facile et utilise les bons mots pour susciter l’intérêt. Il est également visionnaire. C’est sa capacité à voir plus loin, à promouvoir le rêve qui l’aide à tracer la route que tous veulent suivre. Il détient aussi le pouvoir d’être écouté. Non pas par la force mais par sa présence et son ouverture. Tous veulent naturellement le suivre.

Un leader élève les autres à devenir meilleurs. Il les encourage. Les pousse à se dépasser. Il n’hésite pas à faire rayonner quelqu’un pour lui donner la force de réussir. Il est positif dans la démarche.

Un leader délègue intelligemment. Il ne fait pas que donner des tâches aléatoirement. Il les donne à une personne en qui il fait confiance et reste ouvert à l’accompagner si la tâche est jugée difficile ou complexe. Il fait des suivis et s’assure que tous restent sur la bonne voix afin de baliser le chemin de la réussite. Il explique, met en contexte et donne de la rétroaction constructive.

Le leader possède le pouvoir d’adhésion. Lorsqu’il parle, on adhère. On lui fait confiance. Cette confiance est bidirectionnelle. Le leader sait faire confiance. Il garde des liens serrés auprès de son cercle d’influence pour promouvoir les échanges. Un leader gagne le respect des gens en étant respectueux à son tour. Il est ouvert aux possibles et ne tombe pas facilement dans le jugement. Le leader est un modèle à suivre. Il prend des décisions en se basant non seulement sur sa pensée mais également en tenant compte de ses émotions et de son instinct.

Il faut donc faire la nuance entre des aptitudes de leadership et être un leader. Peu nombreux sont les vrais influenceurs de cette nature profonde. Peut-on développer son leadership? Tout à fait. Nous sommes maîtres de nos comportements et de nos pensées. Il n’est jamais trop tard pour une prise de conscience. On s’améliore tout au long de notre vie. Il faut simplement commencer par admettre que nous ne sommes peut-être pas le leader que nous pensions être! Bonne réflexion!