On entend beaucoup parler de pleine conscience en développement personnel. Plusieurs entreprises ont emboîté le pas, particulièrement dans certains pays d’Europe où l’ouverture aux nouvelles idées passe bien. On transpose le « mindfullness » un peu partout : à la maison, avec nos enfants, à l’école et même en entreprise. La pleine conscience est pratiquement devenue un mode de vie. Il ne s’agit pas seulement de méditation ou encore de techniques de respiration. La pleine conscience vise à trouver l’équilibre entre le corps, les pensées et les émotions pour mieux gérer son stress et ainsi prendre des décisions claires et posées.

Comment faire en cela en milieu de travail? Il faut sensibiliser chaque personne à sa capacité de transformer sa perception des choses pour avancer.

Voici les principes de bases de la pleine conscience pour un environnement de travail plus équilibré :

  • Ne pas juger : Il faut promouvoir l’objectivité et prendre le temps de regarder les situations avec recul. Lorsqu’on est subjectif, on laisse la place aux jugements et à l’escalade d’émotions.
  • Être patient : Tout le monde n’a pas le même rythme de travail, ni les mêmes forces ou faiblesses. Il ne peut pas y avoir un moule rigide pour tous. La patience facilite l’adaptabilité et la réponse positive face aux changements.
  • Être ouvert d’esprit : Être ouvert aux nouvelles idées encourage l’innovation. Il est impossible de tout savoir. Utiliser l’intelligence collective rend le group plus fort.
  • Avoir confiance : La base de toutes relations est la confiance. Promouvoir l’autonomie et la responsabilisation de chacun est important.
  • Laisser venir les imprévus : Accueillir les changements de manière calme et positive. Il ne sert à rien d’angoisser sur ce que nous ne contrôlons pas. Nous pouvons accueillir les imprévus et ensuite les traiter. Rien ne sert d’être en opposition.
  • Lâcher prise : Il faut encourager la résilience. Les ressentiments causent des frustrations négatives. Il faut savoir laisser couler l’eau sous les ponts.
  • Accepter : Accepter c’est encourager la tolérance face aux autres. Nous sommes tous différents et la force du groupe réside en ses différences. Il faut savoir reconnaître que nous n’avons pas besoin de tout contrôler.

Ces principes de base peuvent s’appliquer partout et à tous les niveaux de l’organisation. Ils ne sont pas discriminatoires à l’égard des dirigeants ou des exécutants. Ils s’appliquent à l’être humain en société au-delà des hiérarchies organisationnelles. Travailler sur le développement des individus, c’est maximiser leur potentiel. Si chaque personne travaille jour après jour en misant sur ces prémisses, il ne peut qu’en découler du positif. Il y aura certes toujours des conflits. C’est ce qui nous fait évoluer. Nous avons besoin de conflits pour grandir. On peut cependant grandir dans un environnement plus sain et moins stressant avec une meilleure compréhension des éléments perturbateurs.

Pourquoi la pleine conscience en milieu de travail? Parce que le stress, l’anxiété et la peur du changement contaminent jour après jour les travailleurs d’aujourd’hui. Il faut donc repenser notre manière de vivre au quotidien pour se donner les outils pour évoluer en tant qu’individu autant dans notre vie personnelle que notre vie professionnelle. Êtes-vous prêt à devenir conscient?