Dans une thématique actuelle nous touchant tous de près ou de loin, le bonheur au travail représente aujourd’hui une quête inassouvie continuelle dans une économie de marché agressive et axée sur la performance. Plusieurs pensent encore que le bonheur des employés s’achète par un salaire ou des conditions de rémunération élevées.

Il faut certes penser à répondre à nos besoins de base, mais est-ce là une raison suffisante pour nous garder à l’emploi d’un poste où nous sommes fondamentalement malheureux ?

Dans un contexte de plein emploi, les employeurs doivent travailler plus fort pour conserver leurs talents. L’argent seul ne les retiendront pas. Il faut regarder en haut de la pyramide des besoins : les besoins d’appartenance, les besoins d’estime de soi et les besoins d’accomplissement.

Lire la suite en cliquant sur le lien ci-bas. Vous serez redirigé vers le site de Journal Action PME.

https://journalactionpme.com/2018/11/le-bonheur-au-travail/